L’Association Française et Espagnole d’Arboriculture: promouvoir le monde de l’ARBRE

LE PÉRIPLE DES ARBORISTES AVEC L’ASSOCIATION FRANÇAISE D’ARBORICULTURE (S.F.A) ET L’ASSOCIATION ESPAGNOLE D’ARBORICULTURE (A.E.A)

Rencontres et Championnats des Arboristes Grimpeurs en France et en Espagne

FIN 2017 –  2018 Printemps

Ce printemps a été chargé des événements pour les amants des arbres et comme non, pour NaturClimb.

RENCONTRE ARBORISTE PAR BINÔMES

LES ARCS, FRANCE.

30 SEPTEMBRE – 1 OCTOBRE 2017

Bien qu’avant j’aimerais faire une petite incise pour avoir un creux pour le rencontre pour binômes célèbres dans les Arcs (83460, France) en coïncidant le dernier jour de septembre et  premier de octobre 2017.

Guillaume et Bertrand ont été, entre les autres, les meneurs dans célébrer cette rencontre tout près d’une maison, donc dans cet occasion ils ont été derrière la barre et pas où ils l’ont l’habitude d’être.

En jouissant de la compagnie de Bertrand, Robin et Guillaume…

Bien que je ne vais pas m’étendre dans un texte, si j’aimerais encourager tous les arboriculteurs à s’inscrire à ce week-end, où la compétition passe à un plan plus que secondaire et tous les participants jouissent de la journée de grimpe sans le stress habituel de tout championnat.

Je profite pour rappeler qu’à un travers toujours de Nely entre autres, la proche rencontre aura lieu dernier week-end de septembre 2018 dans Perigeux, dans la région un sud-ouest de la France.

J’ose profiter de cet espace pour déplacer publiquement la proposition de l’Association Française d’Arboriculture (S.F.A.)  à travers de Nely, à l’Association Espagnole d’Arboriculture (A.E.A.) et plus en somme à Enrique CONDE, pour que il est commencé à battre l’option d’organiser régulièrement ce championnat pour binômes aussi en Espagne, en pouvant les deux associations inviter à une équipe du pays voisin.

https://aearboricultura.org/

http://www.sfa-asso.fr/wordpress/

Nous ne devons pas non plus oublier l’âme avec laquelle des allemands et des italiens, entre autres, se déplacent également vers les rencontres.

La scène était composée par quelques peupliers majestueux (Populus alba) qui surpassaient les trente mètres de hauteur.

Pendule de Rubin DESCOTTE … dans les peupliers impressionnants

Simplement pointer au sujet du jour des épreuves de grimpe et de sauvetage par des binômes, que ceux qu’ont semblé gagnants, ont réalisé l’exercice avec telle précision, la fluidité et la sécurité, qui ont obtenu ce titre sans pouvoir arriver à descendre son système de cordes installé dans l’arbre, dans les trente-cinq minutes dont se compose l’épreuve.

Fin de l’éprouve de la couple de gagnants de la Rencontre par les Binômes 2017

Ils ont été nos amis arboristes, Pierre HOVAN et Robin DESCOTTE (sixième et 22ème classés dans le championnat national de la France 2018), ceux qui nous ont plus fait jouir des brèves minutes de grimpe dans ces arbres impressionnants de rivière.

Des gagnants de la rencontre arboriste par des binômes, France 2017

Merci de votre démonstration et jusqu’à l’année suivante.

Notre paire sympathique de gagnants de la rencontre arboriculteur par des binômes, Rubin notre révélation 2017!

RENCONTRES REGIONALE D’ARBORICULTURE DU SUD-EST 2018.

PARC DU CHATEAU DE CASTRIER. 7 ET 8 AVRIL.

El calendario empezó en vísperas de la primavera en la región sur del país vecino, el primer fin de semana de abril, con el reencuentro arbolista en el Castillo de Castrier, Francia.

Le calendrier arboriste a commencé à la veille du printemps, le premier week-end d’avril, avec la rencontre dans le Château de Castrier, France. Là il a célébré le Rencontre régional Sud-est.  NaturClimb a participé comme jury au périple français dans la quatrième fois, en garantissant ses relations avec l’équipe technique du pays voisin.

Cette fois a formé une équipe avec Baptista, le directeur technique de la région, dans l’épreuve de déplacement.

Jury de l’épreuve le Déplacement dans la Rencontre le Sud-est 2018

Cette rencontre a servi à définir classés de la région un Sud-est pour le Rencontre National Français 2018, qui aura lieu dans le parc d’attractions de Walibi, Génac. Huit arboriculteurs masculins et trois féminines sériant classifiés pour ce Rencontre.

Arboristes classés pour la Rencontre Nationale

C’est sans doute une région, où pour se classer, il faut avoir un grand niveau dans toutes et chacune modalités de notre profession.

De là, que d’entre premiers six classés dans le championnat national dans Walibi, quatre ont été de cette région.

Actuation de Bertrand CHAMPION dans l’épreuve Master. Sur la photo on peut apprécier le mesureur conçu par Frank DELATTRE pour cette épreuve

Pendant la clôture de la rencontre arboriste, nous avons pu jouir de la présence de Francis HALLÉ, où il a profité pour faire un appel chez une défense des arbres. En France, on peut abattre un arbre sans nécessité d’aucune permission et autorisation de la part de l’administration. Cela provoque des mutilations dans les arbres, surtout ceux qui se trouvent en dessous de la ligne de tension électrique.

Nous assistons également à démontages d’arbres exemplaires, normalement par caprice du propriétaire. Les arbres dans de nombreux cas, ils n’arrêtent pas d’être pour beaucoup de personnes, plus qu’un objet d’ennui.

NaturClimb a profité de cette occasion pour se disputer avec Laurent PIERRON, champion de  France à plusieurs reprises, l’un des associés de chez HÉVÉA et actuel président de l’Association Française d’Arboriculture (S.F.A.) pour transmettre qui est la situation légale actuelle en Espagne, une solution possible aussi pour le patrimoine arboricole français.

Actuation féminin de Sophie VALAT dans l’épreuve le Master avec le big-shot

Ce qui oui qui est évident, est qui quand un arbre est abattu, une vacuité irremplaçable est plus créée que par un autre arbre, mais qu’il faudra attendre beaucoup d’années pour recommencer à avoir les mêmes sensations.

La longévité d’une grande quantité d’espèces arborescentes qui nous accompagnent est beaucoup plus grande que celle de l’être humain, et c’est qu’il oublie facilement.

La loi en ce qui concerne un abattage d’arbres en Espagne est plus strict. Nous sommes obligés à solliciter une permission sur les travaux à réaliser dans notre Mairie.

 Trámites y Servicios – Bienvenido a la web de Málaga 24h pour le cas de le solliciter à Malaga.

NaturClimb peut réaliser le rapport technique pour solliciter la permission qui requiert chaque intervention.

L’accès du gagnant de l’épreuve Master, Vincent CUISNIER, de cet arbre majestueux de l’ombre (Planatus hybride), où il est reçu par l’équipe technique de juges.

Profiter de ce petit espace pour remercier spécialement pour Pierre NOÉ, qui par la quatrième année consécutive il est bien implique a niveau personnel et professionnelle dans l’organisation de cet événement.

Par toute son énergie copartagée et son bon faire: Merci beaucoup Pierre!

 

Merci beaucoup Pedro!

Et comme non, remercie à tous les volontaires, sponsors et à la S.F.A., que sans tous en poussant dans la même direction, il ne serait pas possible d’avoir cet espace dans lequel nous partageons toutes les inquiétudes accumulées pendant des mois.

RENCONTRES REGIONALES DES ARBORISTES GRIMPEURS SUD-OUEST.

PARC DE LA GARENNE A NERAC. 21 ET 22 AVRIL 2018

Le saut suivant sera à la rencontre Sud-ouest, a Nerac, où animé par arboriculteurs français de la région un Sud-est, NaturClimb s’aventure à participer comme concurrent à sa première rencontre française.

Il y a cinq épreuves de qualification. NaturClimb commence à 8 heures du matin par l’épreuve ASCENT, où il obtient un crono de 25 secondes dans l’installation et 38 secondes dans l’ascension et le démontage du système de 19 mètres suspendus dans un cèdre.

Comme deuxième épreuve, on a ose avec l’épreuve RESCUE, où cinq minutes peu abondantes sont ceux qui se disposent à descendre Bobby de 75 kilogrammes et situé comme il est habituel, loin de la verticale de sa ligne de travail ou de rappel. L’épreuve est réalisée avec le TAZ et quand commence la descente avec Bobby le chrono est arrête. On avait déjà installé la déviation sur la corde de travail du blessé en cherchant, la verticale et la descente propre. La prochaine fois nous essaierons d’être plus rapides, bien que le discours et des certains détails techniques qui comptent aussi pourraient s’améliorer.

On voudrait bien rappelle que pour le portable on a essaie de introduis l’utilisation de l’application My112 ; on a bien rigole avec ca avec les gars… mais une fois l’application s’active dans notre borne, nous sommes georéférence, donc l’opérateur ou l’opératrice qui on contacte, connaîtra la situation exacte d’où est arrivé l’accident.

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.telefonica.my112&hl=es

Dans le lien suivant nous pouvons jouir du « comportement »  impeccable de Bertrand CHAMPION.

https://youtu.be/1wsS6uzxB9M

La troisième épreuve sera le GRIMPE RAPIDE, d’une grande hauteur et c’est pourquoi une usure physique. Presque 25 mètres, où nous jouissons d’être soutenu par un baudrier, où il s’est assuré par le dos.

La quatrième épreuve, LE DEPLACEMENT, est pratiquement l’épreuve règne en ce qui concerne une ponctuation et un spectacle. Ce sera un arbre de l’ombre (Platanus hybrida), du même dans lequel le MASTER est réalisé le dimanche, où nous passerons un gros ennui pour terminer l’épreuve. Bien qu’il est important de compter en annonçant chaque comportement (un cintre, un lancement de “chicó“ et de cloche à deux mains avec scie, une cloche à deux mains avec scie, baser avec cloche à une main avec scie et sortie), l’est aussi la forme de se déplacer et de la gestion de la corde. L’une essaie où ils se disposaient de 5 minutes et où par trente secondes nous ne réussissons pas à prendre fin. Le parcours a valu la peine dans ce “platane” immense.

La dernière épreuve a été PETITE SAC et espérons également que la prochaine fois nous pouvons plus gratter quelques points.

Un objectif accompli dans la première rencontre. Une participation avec certains des meilleurs arboristes français dans un rencontre où pratiquement toutes les épreuves sont explosives et demandent d’un grand effort physique et d’une concentration.

Les rencontres arboristes sont réellement exigeants à niveau physique et mental.

Surtout, espérons que ce n’est pas la dernière comme participant, puisque les sensations sont beaucoup plus intenses et même joyeuses.

Merci de nouveau à tous les volontaires et bénévoles, à sponsors et à la S.F.A., aux concurrents pour créer cette chaude atmosphère.

Faire un dernier pointage, que peut-être j’ai dû le faire avant. Grâce à notre ami arboriste et photographe, Pierre CUNY, qui à chaque rencontre ne se sépare pas de sa caméra de photos, nous pouvons jouir de tous les instantanés pris sur le canal blog: leur feuilles de Pierre Cuny.

Merci beaucoup Pierre!

http://pierrecuny.canalblog.com/

C’est une proposition plus que NaturClimb profite après avoir disposé ce coin et qui est regretté quand ils s’ont été écoulés, les journées d’arboriculture et le championnat national de grimpe en Espagne.

Pourquoi n’inviter pas a Pierre ou un Pierre?

JOURNÉES INTERNATIONALES D’ARBORICULTURE.

JARDIN BOTANIQUE DE LA CONCEPCIÓN, MALAGA.

24 ET 25 MAI 2018.

Entre rencontre et rencontre, il y a la chance d’être entre travail et travail, et NaturClimb prépare son voyage du retour en Malaga aux principes de mai. La l’attendent quelques travaux d’élagage et des abattages d’arbres morts avec l’autorisation demande il y a quelques semaines avant.

Tout cela, avant que ne commencent les Journées Internationales d’Arboriculture, suivies du XVII Campeonato Nacional de Trepa de Árboles, organisés depuis des mois par l’Association Espagnole d’Arboriculture (A.E.A).

Affiche des Journées Internationales d’Arboriculture

Ces événements ne pouvaient pas avoir une meilleure scène que le Jardin Botanique de la Concepción.

Le lundi 21 mai, après avoir terminé une journée d’élagage de maintenance d’exemplaires de Pinus halepensis, NaturClimb se déplace vers le parcage intérieur du Jardin botanique. Une fois dans le jardin, il connaît à l’équipe avec laquelle il passera le reste de semaine et qui sera le responsable d’installer et désinstaller les épreuves. La même équipe que pratiquement, il communiquera comme l’équipe de juges dans les épreuves des rounds de qualification et qu’il fera d’un jury dans l’épreuve MASTER.

C’est la première fois qui en Espagne réalise l’épreuve ASCENT avec le nouveau règlement européen et NaturClimb vient de participer à deux rencontres français où s’est déjà appliqué ce règlement.

Installation de l’affiche de l’épreuve Ascent

Quand l’épreuve a été installée, il est testé et on discute de l’installation, de l’ascension et de la fin de l’épreuve.

Le jury teste l’installation des cordes de l’épreuve Ascent

À un titre personnel, NaturClimb réussit à baisser le chrono à 32 secondes au sujet du chrono réalisé dans Nerac, dans les mêmes 19 mètres verticaux qui sont éloignés du sol jusqu’à la cloche.

Pour l’épreuve de DEPLACEMENT, où le temps limite est de 7 minutes, NaturClimb réussit à finir dans 6 minutes 30 deuxièmes, ce n’est pas un chronomètre super mais le parcours dans le ficus situé à côté du plus haut arbre de Málaga, un araucaria de 46 mètres, il a valu la peine.

Pour prendre fin dans sa contribution à l’installation d’épreuves dans le Championnat National de Grimpe, dans le Jardin botanique de la Concepción, NaturClimb à son travail avec hondilla réussit à installer la corde de travail de l’épreuve de RESCUE à une hauteur d’entre 20-22 mètres.

Quand l’ascension a été complétée et installé la corde de travail se déplace par différents accès au lieu où on installera le blessé.

Jeudi, le 24 mai, les Journées Internationales d’Arboriculture commencent. Ce sera Francis HALLÉ qui les inaugure, avec l’exposé “Un arbre, tout nouveau”.

Il suivra, le consultant d’arboriculture américaine Bill LOGAN, qui nous donnera une vision de la gestion des arbres dans les environnements urbains, où l’un des grands défis ce sont les sols modifiés et acidifiés.

Intervention de Luis Alberto DIAZ-FRANCISCO MUÑOZ dans les Journées Internationales d’Arboriculture célébrées dans le Jardin botanique de la Concepción, Málaga

Passionnant l’intervention sur anatomie, biomécanique et le risque dans le palmier Phoenix dactylifera de Luis Alberto DIAZ-FRANCISCO MUÑOZ. Tout un exercice de connaissance du fonctionnement des monocotylédones combiné avec la mécanique de fluides et de biomécanique.

Pour finir le cycle matinal, l’intervention espérée de l’enquêteur Ted GREEN, l’une des autorités principales dans des arbres antiques, des champignons du bois, des sols forestiers et les microorganismes associés.

Exposé de Ted GREEN. Dans sa vision sur les interactions un arbre – champignon, l’arbre n’a pas pour rien de papier un protagoniste, c’est que un de plus.

Ted nous donne pratiquement une vision “chamanique” adaptée à notre monde occidental, pour nous aider à comprendre d’une plus proche manière facile, simple et croyable la forme d’interagir les arbres avec son environnement, spécialement avec les champignons et d’autres microorganismes.

Après la pause, une intervention intéressante par partie l’enquêteuse anglo-saxonne Jill BUTLER, qui pointe son exposé sur “La tapisserie de Bayeux”. Ils ont été les Romains qui nous ont laissé dans une hérédité une tapisserie de plus de cent mètres de long par trente de large, avec les images de l’usage qui faisait des espèces arborescentes dans ce moment. Sa passion par les arbres étête fait que c’est l’une passionnée des bois de la Péninsule Ibérique, où même il fait très peu de temps ils étaient pratiqués et encore peuvent se trouver des indices de ces pratiques culturelles.

Pour terminer et mettre la broche à ces exposés des Journées Internationales d’Arboriculture, à l’intervention du Professeur d’Écologie de l’Université de Séville, Manuel Enrique FIGUEROA.

Passionné des relations entre les systèmes verts urbains, les ressources naturelles et le changement climatique; il nous enchante avec “ Los Árboles  ante el Reto de la Ciudad Saludable ”, en employant comme exemple la ville de Séville, extrêmement chaude pendant la période estivale.

Grâce à ces journées, NaturClimb a un instant pour se disputer avec Francis HALLÉ à l’égard des abattages indistincts d’arbres et de la perte du patrimoine arborescent français.

La discussion a suivi les mêmes routes qu’avec Laurent PIERRON. Je pense que l’une des solutions possibles est la voie légale, des sanctions selon le type d’intervention réalisée.

Malheureusement, il est dans de nombreux cas, avec des amendes on ne s’éduquer pas mais si celle d’arrêter un processus destructif, qui dans ce cas est le patrimoine arborescent français.

En partageant le temps et l’espace avec les Directeurs Techniques de l’Association Espagnole et de la Française d’Arboriculture et avec le botaniste d’origine française, Francis HALLÉ.

Pour la journée du vendredi 25 mai, NaturClimb aura une mission très concrète. Accompagner pendant le parcours des épreuves et la vérification des équipes de protection individuelle des participants, au directeur technique général de l’Association Française d’Arboriculture (S.F.A.), Damjan LOHINSKI.

Dam qui occupe après deux ans cette charge privilégiée, développe sans aucun doute, ce travail pas facile de tout, avec toute l’illusion et l’énergie que la place demande.

Grâce à son effort et exigence, la S.F.A est encore un chaînon à l’intérieur, qui fait qu’en France existe un haut niveau technique dans notre métier et dans le monde de la compétition.

Le reste d’assistants, ont pu jouir de différents ateliers des enquêteurs, de rapporteurs et des hommes de science présents.

Cet événement, il transforme le championnat national espagnol pas seul dans un point de rencontre à un niveau de techniques et de matériels pour développer par chaque arboriste dans la profession, mais dans, un moment d’échange de connaissance et d’apprentissage scientifique, au pouvoir partager deux jours avec les enquêteurs plus d’enthousiastes et les autorités principales dans le monde des arbres.

Derrière comment non, le grand effort d’une équipe formée par de grands professionnels et amoureux aux arbres, l’A.E.A. (Asociación Española de Arboricultura).

La journée se trouvera rallongée pour l’équipe de juges et de participants, comme conséquence d’être la première fois qui s’applique la nouvelle réglementation européenne dans l’épreuve ASCENT dans un championnat espagnol.

Vérification des équipes de protection individuelle des participants.

Écoulée cette première expérience, dans laquelle l’épreuve précitée a développé avec une normalité totale pendant la journée un round de qualification, tous sommes déjà plus que des priés pour le championnat suivant.

XVII CAMPEONATO NACIONAL DE TREPA DE ÁRBOLES

JARDÍN BOTÁNICO DE LA CONCEPCIÓN, MÁLAGA, 26 Y 27 DE MAYO 2018

Organisé par six groupes de sept participants chacun à peu près, à neuf heures du matin les cinq épreuves rounds de qualification commencent simultanément pour obtenir au nouveau champion et à la championne de grimpe espagnol et aux quatre représentants dans le championnat européen.

Affiche du XVII Championnat National de Grimpe d’Arbres.

Le championnat européen aura lieu cette année en France, pendant la fin de juin début juillet, dans le parc zoologique de Thoiry. Championnat d’Europe des Arboristes Grimpeurs (E.T.C.C. 2018).

Mais ne perdons pas le fil de cette journée intéressante organisée par l’Association Espagnole d’Arboriculture (A.E.A.).

Dans le lien suivant tu pourras jouir d’une vue panoramique du jardin et de la compagnie inséparable des oiseaux dans les arbres.

https://youtu.be/74Zg0eQuRcY

NaturClimb participe comme juge “écureuil“ pendant le commencement de l’épreuve ASCENT. Pendant le temps qui passe pour juge dans les hauteurs d’un jeune eucalyptus vigoureux (Eucalyptus globulus), il jouit de l’ascension de deux des arboriculteurs qui communiqueront dans l’épreuve MASTER: Benoît BOUTON et Estéban FERNANDEZ.

Dans le lien suivant tu pourras jouir de l’ascension de Benoît. Comme le même nous a comptés qu’après moins de malheur l’a fait à un gaz moyen… parce qu’il a fait le meilleur crono.

https://youtu.be/MrMFqmR62ac

Parcours de l’épreuve Ascent dans cet eucalyptus jeune et splendide.

NaturClimb passera la deuxième phase des journées de classement comme juge dans l’épreuve de GRIMPE RAPIDE, où pourra aussi profiter de chronos les plus de rapides du championnat : Miquel JOFRE et Benoît BOUTON.

Ce cèdre est le protagoniste de l’épreuve Grimpe Rapide.

Après le travail exigeant des coordonnateurs de l’Association Espagnole d’Arboriculture (A.E.A.) vers 19 :00 heures, on connaît les résultats du jour d’épreuves rounds de qualification.

L’équipe d’arboristes français dans le Championnat National de Grimpe a Málaga. Zoe, Tony et Benoît.

Une fois annoncés classés pour l’épreuve MASTÈR, les participants, les juges et les concurrents, ainsi que des accompagnateurs, se retirent pour passer une veillée au rythme de Queen, précédé par un banquet d’espetos et de paella.

Les juges obsevan les pas d’un participant dans l’épreuve le Master, dans ce ficus majestueux (Ficus macrophylla).

Deux femmes classées pour le MASTER, une espagnole (Vanesa TILAN) et une italienne (Erika LUPPI). Quatre hommes classés pour la même épreuve, entre ceux-ci le français (Benoît BOUTON), qui une semaine après classera dans la même épreuve MASTER du Championnat National Français, comme l’un de trois représentants de l’Équipe Nationale Française dans le Championnat Européen.

Les représentants espagnols pour le championnat européen seront :

Féminine : Vanesa TILAN

Masculins : Abel GUTIERREZ, Estéban FERNANDEZ et Miquel JOFRE

Félicitations aux nouveaux représentants de l’équipe de grimpe espagnol dans le championnat européen dans le parc zoologique de Thoiry, de la France. Championnat d’Europe des Arboristes Grimpeurs (E.T.C.C. 2018).

https://aearboricultura.org/campeonato-de-trepa-clasificaciones/

Remercier pour tout le reste de participants qui nous a fait profiter pendant le développement des épreuves de ce XVII Campeonato Nacional de Trepa de Árboles, qui a pu jouir de la scène magnifique du Jardin Botanique de la Concepción à Malaga.

Comme non, remercier et féliciter, à l’équipe que le dimanche 20 mai, il a atterri à Malaga coordonné avec l’Association Espagnole d’Arboriculture (A.E.A.) depuis des points très distincts de la géographie espagnole, avec la mission unique et l’illusion d’organiser encore une fois le Championnat National de Arboristes Grimpeurs, cette fois celui de 2018 à Málaga.

Une équipe, pendant toute la semaine, qui a grimpé chacune des épreuves, il a installé et chacune des balises, des cloches, des accès, etc., a discuté chaque point comme s’il était encore un participant et qu’ils ont été capables de profiter à chaque instant par le lien que tous avons en commun, de la passion par l’arbre.

Tout un plaisir et un privilège pour NaturClimb de partager ce temps et cet espace avec cette équipe de professionnels.

RENCONTRES NATIONALES D’ARBORICULTURE 2018

PARC WALIBI A AGEN, FRANCE. 1 ET 3 JUIN 2018

Un total de huit arboristes masculins sélectionnés des quatre régions françaises, avec les six arboristes françaises, uni aux invités européens et aux européennes, avec la présence de l’espagnol, Biel PUIGSERVER qui nous a laissé un très bon goût de bouche, configurent une scène enviable pour que se développe un championnat et une rencontre inoubliable.

Comme vous verrez la manière de proposer le Championnat Français il n’est pas exactement comme celle de proposer le Championnat Espagnol.

Comme il est habituel dans tous les championnats, le jour d’avant les épreuves des rounds de qualification reçoivent les participants.

Démonstration de l’épreuve Grimpe Rapide.

À 14:00 heure il se fait un parcours en montrant chacune des épreuves et on a l’habitude de faire une démonstration dans l’épreuve de DEPLACEMENT et dans celle de GRIMPE RAPIDE.

Damjan, il nous montre et éclaircit des points chauds dans l’épreuve déplacement.

Dans l’épreuve de RESCUE on s’explique comment a été l’accident et dans quel état se trouve le blessé. S’il saigne, s’il est conscient, si la scie mécanique est arrachée, etc.

Éclaircissements et une mise en scène de l’épreuve de Rescue.

Il passe également par l’épreuve de PETITE SAC en montrant différents réveils de 3,5, 7 et 9 points et qu’il dépendra de si se fait installé écoulé le temps (3 minutes) uniquement la cordelette ou la corde d’accès, en devant vérifier toujours avec les juges à deux mains l’installation correcte du système.

Dans l’épreuve ASCENT le nouveau règlement européen est révisé et une hauteur totale de 19 mètres se confirme. Cette année, ASCENT et le GRIMPE RAPIDE ils seront une à côté de l’autre.

Tous les arbres sont cèdres et on équipera le même arbre de l’épreuve de GRIMPE RAPIDE pour le MASTER.

Une nouveauté incorporée dans ce Championnat, est l’installation de trois caméras vidéo dans les arbres contigus pour recueillir le moment dans lequel le finaliste de l’épreuve MASTER valide la cloche de chaque base.

NaturClimb a participé pendant la veille de cette épreuve pour ajuster les caméras. Pour ceux que nous soustrayions dans le sol en jouissant du spectacle, trois écrans de télévision se sont installés.

Dans l’épreuve de DEPLACEMENT, les français font trois démonstrations du parcours. La première l’après-midi d’avant les épreuves, pendant le jour des épreuves, l’une au commencement de la journée et la dernière après la pause.

 

Démonstration du parcours dans l’épreuve Déplacement pour les participants.

La participation de NaturClimb dans ce Championnat National Français, s’est limitée à la démonstration aux participants du parcours de l’épreuve de DEPLACEMENT, pour ce que j’emploie 7 minutes et demie, en jouissant du parcours spécialement dans le tronçon final; et voilà qu’il a collaboré avec l’Association Française d’Arboriculture (S.F.A.) dans l’espace il cuisine spécialement habilité pour des participants, jury et des volontaires.

Sans aucun doute, c’est une manière de faire connaître et être lié dans le monde de l’arboriculture du pays voisin. Les relations de confiance sont, comme nous savons, difficiles et longues de réussir et il faut aller en apportant un grain à un grain de sable, pour pouvoir plus arriver à sentir l’un.

À 16:00 heure, elle commence, la vérification des équipes de protection individuelle (E.P.I.) et NaturClimb partage l’espace avec Baptiste, le directeur technique français de la région le Sud-est.

Rappeler de petits détails, comme que tout le matériel textile a un temps d’une caducité de 10 ans, les casques ont une date de la norme qu’ils accomplissent et l’autre pour celle de fabrication, chaque fabricant dans des certains éléments a différente date d’une caducité, par exemple ART a passé après 2015 de 5 à 7 ans, etc., on a à vérifier que les scies sont bien protégées et ne coupent pas, on révise la fermeture et l’ouverture de chaque mousqueton, les poulies, les assiégeants et les systèmes mécaniques d’ascension – descente. Les prussiks, les cordes et d’autres éléments similaires comme l’élingue révisent manuellement que l’âme est continue et n’a pas de coupures. Comme une partie de l’E.P.I. on révise aussi les lunettes de protection et les chaussures de grimpe. Le casque doit fermer et correctement s’ouvrir, ne pas avoir de coup et vérifier que toutes les bandes sont bien unies sans coutures et d’apparents défauts. L’harnois est un élément très important à vérifier, des bandes plates et des ancrages centraux, ainsi que la date de fabrication.

Tous les éléments doivent avoir le timbre CE pour pouvoir utiliser le jour de la compétition.

Au cas où un élément ce dans un mauvais état ou n’accomplissez pas la réglementation européenne, il sera noté dans la fiche d’E.P.I. et il sera indiqué au participant. Il ou elle pourra rapidement le réinstaller puisque les magasins de produits spécialement adaptés à l’activité de grimpe d’arbres ont l’habitude de se trouver à non beaucoup de mètres.

Écoulé le jour des épreuves des rounds de qualification, l’Association Française d’Arboriculture (S.F.A.) il organise un jour avec ateliers et conférences avant le MASTER.

Instántanea pris pour Pierre, pendant la démonstration du parcours de l’épreuve a Déplacement.

Cette année, quand la rencontre avait été réalisée dans un parc d’attractions, on a pu accéder aux 25 attractions que le parc a, plusieurs d’elles spécialement dessinées pour des enfants et les autres pour des adultes.

Le jour approchée le plus attendu pour connaître le nouveau champion et la championne de grimpe de la France et les classés et classées pour le championnat européen de grimpe.

La journée commence l’invité allemand, Faba WEBER, qui reste malheureusement disqualifié après avoir cassé une branche de calibre supérieur à celui qui marque la réglementation européenne.

Comme passent les classés et classées le résultat final possible est perçu. Du côté masculin, Félix PATRIS réussit à installer la corde d’accès et à couronner trois cimes, en se terminant les 35 minutes du temps établi sans lui donner lieu à faire un autre réveil ou à descendre et désinstalle son système d’accès et de travail le cèdre.

En tout cas, il sera disqualifié pour adopter les angles de travail qui sont en dehors du cadre de notre sécurité, en prenant des risques excessifs.

Les juges français pénalisent d’une forme contondante cet arboriste qui ne travaille pas dans des conditions de sécurité, en économisant son énergie et sans faire de mouvements ni de déplacements brusques.

Tout doit être fluide et bien géré pour obtenir une bonne ponctuation.

Une gestion de corde, une élection de points d’ancrage, de dérivations, de déplacements, de pendules, etc. ils sont analysés au détail minimal par l’équipe de juges de l’épreuve MASTER.

Bertrand CHAMPION nous offre une fois un lancement de champions dans l’épreuve le Master.

Aux quatre finalistes restants, trois d’eux de la région un sud-est, sera Vincent CUISNIER, champion de la finale MASTER Sud-est, qui en achevant tous les réveils ne réussit pas à faire descendre dans un temps son système de cordes après être resté bloquées dans un point de l’arbre. La désolation est terrible.

Le résultat final penchera comme nouveau champion de la France vers Tanguy BONNIORD, en renouvelant son titre de champion des deux dernières années consécutives, le deuxième Bertrand CHAMPION et sur une troisième place bataillée et due Benoît BOUTON, qui a communiqué dans les quatre dernières années dans dix-huit épreuves MASTER.

Félicitations aux trois nouveaux représentants de champion de l’équipe d’arboristes français dans le championnat européen.

Dans la finale féminine, où les femmes gèrent à la perfection l’énergie, le temps et les objectifs à arriver, ils joueront le rôle principal, Sophie VALAT et Zoé GAUGLER, qui a aussi participé au XVII Championnat National des Arboristes Grimpeurs dans le Jardin Botanique de la Concepción célébré à Malaga et organisé par l’Association Espagnole d’Arboriculture (A.E.A).

Ce sera Sophie qui réussit à faire rêver la cloche dans trois cimes et désinstalle tout son système de cordes dans moins de trente-cinq minutes, celle que le prend le podium à la championne précédente de la France et aussi participante Justine DELEGLISE.

http://www.sfa-asso.fr/wordpress/resultats-rna-2018/

Un troisième place pour la championne dans les épreuves des rounds de qualification du championnat Sud-est, Laura DIDIER.

Félicitations aux des nouvelles représentantes de l’équipe de arboristes françaises dans le championnat européen dans le parc zoologique de Thoiry. Championnat d’Europe des Arboristes Grimpeurs (E.T.C.C. 2018).

Nous prenons congé avec les champions encore un an… tout un privilège.

Comme ne pas remercier pour tout le reste de participants qui nous a fait profiter pendant le développement des épreuves de ce championnat 2018 dans le parc de Walibi, Agen.

Pour finir ce périple arboriculteur de printemps 2018, j’aimerais profiter pour remercier pour le travail qui existe derrière chacune des associations : l’Association Espagnole d’Arboriculture (A.E.A.) et l’Association Française d’Arboriculture (S.F.A).

Pas seulement ne pas oublier, mais ressortir, toutes ces personnes qui d’une forme volontaire, non lucrative et bienveillante font ces rencontres ou championnats possibles.

Que nous ayons de la chance de pouvoir raconter des associations qu’ils appuient le respect et l’amour de la nature, et qui tournent autour de la figure de l’ARBRE c’est un vrai privilège, dans une société qui s’éloigne plus et plus d’où nous n’oublions pas, nous procédons.

 

L’Association Française et Espagnole d’Arboriculture: promouvoir le monde de l’ARBRE
Vota Nuestra Web Gracias!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.