Soins des Arbres : La Chenille Processionnaire du Pin, la Guêpe et(ou) le Frelon

En s’adaptant au cycle naturel de la chenille processionnaire (Thaumetopoea pityocampa), NaturClimb réalise dans chaque période une intervention écologique et respectueuse avec l’environnement, sans faire d’usage de l’application de pesticides ou des produits chimiques, absentez-lui d’une toute espèce de fumigations.

Le processionnaire, que d’habitude nous la trouvons dans les pins, d’où le fait qu’elle s’appelle le processionnaire du pin ou la chenille du pin, c’est une espèce de lépidoptère, et il peut aussi nicher dans des cèdres et des sapins. Dans des certaines zones en France, il attaque gravement aux cèdres, donc il démontre sa grande capacité d’adaptation en envahissant à d’autres conifères.

Le cycle de vie de la processionnaire du pin se développe en général sur un an complet. Ce cycle varie considérablement selon le type de climat et l’altitude.

Pino silvestre (Pinus sylvestris) fuertemente atacado y colonizado por nidos de procesionaria al final del invierno. Este pino, que esta situado a unos 800 m de altitud en el Pirineo, podemos diferenciar la preferencia por la hembra en la puesta a elegir la orientación sur, para que la colonia pasa un invierno mas calido.
Le pin sylvestre (Pinus sylvestris) colonisé par des nids de processionnaire, pendant le commencement du printemps. Ce pin, qui est situé à environ 800 m d’altitude aux Pyrénées, nous pouvons différencier la préférence par la femelle dans la mise à choisir l’orientation sud, pour que la colonie, des cocons, passe un hiver le plus chaud possible.

La première recommandation consiste en ce que devant la présence d’un nid il se met en contact avec NaturClimb. La capacité de reproduction de ceux-ci, il est possible que dans un seul arbre d’un an à un autre laissez-passer d’il n’a pas d’importance à commencer à causer des dérangements, en affectant directement à son bien-être et son confort, en lui pouvant produire des allergies et réactions fortes.

À plus d’exposition, les niveaux de tolérance du corps humain sont réduits. Les chenilles (la phase de larve) sont couvertes des cheveux urticantes qui se détachent et flottent dans l’air, donc ils peuvent provoquer une irritation dans des oreilles, un nez et une gorge chez les êtres humains.

Mariposa macho y hembra de la Oruga ProcesionariaUn papillon mâle et une femelle de la Chenille Processionnaire.

LE CYCLE DE LA CHENILLE PROCESSIONNAIRE OU LA CHENILLE DU PIN:

En coïncidant avec le commencement du printemps, la chenille processionnaire ou la chenille du pin, qui a passé l’automne et l’hiver dans les nids, en se nourrissant des feuilles ou des aiguilles du pin hôte. Ils ont augmenté sa taille de vingt-cinq fois (dès 2 mm jusqu’à 5 cm), sa descente et procession commencent par le tronc de l’arbre dans les files caractéristiques indiennes (de là son nom commun de « processionnaires ou des chenilles processionnaires »).

Ils le rendent ainsi de manière que les unes protègent aux autres la tête, qui est l’aliment de beaucoup d’oiseaux, de cette forme les unes restent protégées avec les autres.

Ils s’enterrent finalement dans le sol, où ils passent à la phase de bouton ou de chrysalide. En été (un juillet ou un août selon la latitude) les chrysalides font l’éclosion, et ils surgissent, les papillons dont la période de vie est très courte (entre un et deux jours) qui s’accouplent en commençant de nouveau le cycle.

Oruga del Pino en ProcesiónDes chenilles du Pin dans la Procession.

Les individus adultes en forme des papillons, ont exclusivement des habits nocturnes, par ce qu’ils évitent en grand partie sa mise à sac par les oiseaux diurnes. Sa couleur les fait se tromper avec le milieu dans lequel ils vivent et ses prédateurs sont faits invisibles.

La femelle met ses œufs sur les houppiers des arbres, en formant des mises très caractéristiques en forme d’une spirale prés d’une ou deux aiguilles. Entre 30 et 40 jours naissent après les chenilles (en général en septembre – octobre), qui seront bien protégées des prédateurs et des conditions météorologiques (un froid, une pluie, une neige, etc.) dans le nid qu’elles mêmes ont construit. Immédiatement après avoir éclot et sortir les larves commencent à se nourrir, en produisant quelques taches caractéristiques marrons dans le houppier, après avoir provoqué la défoliation de l’arbre. Ils augmenteront d’une taille comme il avance l’hiver et l’état de larve de la chenille après avoir augmenté sa taille et voracité.

Dans ceux-ci ils passeront les périodes diurnes et sortiront pour se nourrir au soir. D’une forme générale, ils développeront toute sa vie de larve sur le même arbre, et seulement l’abandonneront pour faire la procession ou rarement pour chercher un pin contigu s’ils ont épuisé la totalité des aiguilles du pin où ils sont nés (cela seul arrive dans des pieds de très petit taille ou quand il y a des mises excessives sur un arbre de pas beaucoup de port).

Bien que, la population de processionnaire atteindra un bec c’est-à-dire un niveau maximal d’infestation, nous ne pouvons pas normalement parler d’une invasion ou infestation forestier tel quel. Certains cocons feront que nous nous déplaçons de notre zone de confort et il sera nécessaire de réaliser les traitements proposés, la lutte bio, par NaturClimb.

 

Oruga de Procesionaria en Eco-TrampaLa chenille s’accumule dans l’entrée à l’éco – piège pour s’introduire dans le substrat de la bourse.

Si vous habitez dans une zone riche en biodiversité végétale et animale, absente de traitements chimiques, avec le pas des cycles de la chenille processionnaire, les populations prédateurs de la chenille se développeront, de la manière, qu’une fois le processionnaire atteint le niveau maximal de population, ce que l’on pourrait considère comment il infeste, dans des cycles postérieurs ce seront les populations de prédateurs qui atteignent ses becs de population en diminuant les populations du processionnaire ou de la chenille du pin.

C’est le cycle naturel, la nature est autorégulée, mais lui rappeler qu’il sera très loin de sa zone de confort après avoir développé des tableaux allergiques. À l’heure d’appliquer la lutte bio, NaturClimb réduira la population de processionnaire sans affecter au développement des prédateurs naturels du processionnaire (Cordiceps militaris est un champignon que la parasite, Bacillus thuringiensis est une bactérie qui colonise l’intestin, les oiseaux comme les charbonniers et les huppes et les mammifères comme la chauve).

Dans des cas extrêmes dans la lutte bio, des fumigations pourraient s’appliquer avec insecticides respectueux avec le milieu ambiante ou biocidas (Foray 48 Bacillus). Cela n’arrête pas d’être un produit chimique bien qu’il soit selon la loi, respectueux avec l’environnement et les êtres vifs.

Dans le cas de la lutte bio, une autre manière est la gestion arborescente ou la sylviculture. De manière que si le pin est l’espèce dominante et est gravement et réapparaitraient infecté, procéder à l’abattage, en substituant ceux-ci par des espèces pas susceptibles le processionnaire ou la chenille du pin.

 

Mes Enero

Febrero

Marzo Abril Mayo Junio Julio Agosto Septiembre Octubre Noviembre diciembre
ESTADO L L L X P D A H L L L L
LUGAR Ramas Ramas Ramas Suelo Suelo Aire Ramas Ramas Ramas Ramas Ramas Ramas

 

Clave:

À   : Des adultes.

H   : Des œufs.

L   : Des larves ou des chenilles

P   : Des chrysalides.

D   : Diapausa.

X   : Enterré ou protégé.

LUTTE BIO: DES TRAITEMENTS ÉCOLOGIQUES ET RESPECTUEUX AVEC L’ENVIRONNEMENT

Les traitements contre des invasions ou infestations que NaturClimb propose un son :

Avant que la chenille ne commence la procession vers le sol c’est-à-dire avant le commencement du printemps, NaturClimb installera dans le tronc quelques bourses – pièges avec le substrat, où le processionnaire pensera qu’il s’enterre dans le sol.

C’est convenable s’il y a des enfants, les situer à une hauteur où ni avec l’escalier de main, on a un accès. La solution de placer une colle sur le tronc ne semble pas tout à fait effective, donc si la population est abondante, ils finissent par passer une procession sur l’autre en forme d’un pont.

C’est important, que pendant le remplissage de la bourse, il soit surveillé que ce n’est pas perforé par des prédateurs naturels ni que l’entrée est obstruée et / ou plein par des certaines chenilles du pin.

Ce sont 100 % recyclés, il faut l’installer avant qu’il ne descende et une fois il achève la procession, la recueillir et la détruire. Il faudra seulement changer la bourse avec le substrat chaque année.

Eco-trampa. Sustrato para atraer y encerrar a la oruga en su etapa de cambio de estado larvario
Un écho – piège. Un substrat pour attirer et enfermer à la processionnaire dans son étape de changement de l’état d’larve, de chenille à chrysalide.
  • L’installation de pièges avec phéromones avant l’éclosion des papillons, pendant le mois de juin ou juillet. Cette période peut traitez augmenté selon la localisation climatologique entre mai et octobre. Celles-ci s’installeront préférablement dans le verre de l’arbre, où les femelles ont l’habitude d’attirer les mâles, pour qu’une fois fécondées ils volent légèrement à une branche voisine pour laisser la mise d’œufs. Les pièges sont phéromones féminines, ces attirent les mâles qui restent attrapés et les femelles ne restent pas fécondées. Ce sont 100 % recyclés et seulement il faudra changer la capsule de phéromones, qui a une durée ouverte de trois mois une fois et sera annuellement renouvelé. La marque de la phéromone employée est Pherodis Thpi distribué par Koppert (koppert.fr). Il se conseille désinstalle les pièges pendant la période hivernale pour prolonger sa vie utile. La distance entre chaque piège sera de 25 mètres au cas où les arbres sont alignés et / ou 6 pièges par hectare.

trampa de Feromonas. Lucha Ecologica
Piège de Phéromones.
  • La lutte mécanique. Devant l’apparition des cocons en automne, NaturClimb se déplace vers le houppier de l’arbre pour les éliminer manuellement. Depuis les premiers stades des larves, les cheveux du processionnaire sont urticantes, l’effet qui augmente avec la taille de la colonie, donc ce travail est beaucoup plus délicat quand le nid a une grande taille et s’approche le printemps. Même les nids vides se trouvent pleins des cheveux urticants de la processionnaire ou de la chenille du pin.
Eliminación de Nidos de Procesionaria
Utilisation de perche, des ciseaux d’élagages ou de scie pour éliminer manuellement les nids.

 

Installation de nids d’oiseaux. NaturClimb peut installer pendant le mois d’automne, avant la nidification du charbonnier, des nids sur les houppiers des pins. Il est conseillable d’installer entre 10 et 20 nids par hectare dans la zone affectée et ils devront s’installer suffisamment hauts pour que l’oiseau se sente sûre.

 

Habilitar nidos para facilitar la instalación de aves, como el carbonero, es otro tipo de lucha ecológica contra la oruga procesionaria.
Habiliter des nids pour faciliter l’installation d’oiseaux, comme du charbonnier, est un autre type de lutte biologique contre la chenille processionnaire.

LA COLMENA: LA AVISPA O AVISPÓN 

EL AVISPON EUROPEO (Vespa crabro), EL AVISPON ASIATICO GIGANTE (Vespa mandarina) Y LA AVISPA ASIATICA (Vespa velutina). Las tres especies son insectos himenópteros de la familia Vespidae.

La reina de la avispa asiática puede llegar a medir unos 3,5 cm y la obrera, dependiendo del sexo, entre 2,5 y 3 centímetros. Se distingue por su tórax y su abdomen de color negro, exceptuando el cuarto segmento, de color amarillo. Sus patas de color marrón destacan por sus extremos amarillos. Sus alas son de un color oscuro.

El avispón asiático tiene una longitud de 5 cm y una envergadura alar de 7,5 cm. Tiene una cabeza grande de color amarillo con grandes ojos y un tórax de color marrón oscuro con un abdomen en colores marrón y amarillo.

El avispón europeo es más grande y más colorido que la avispa y el avispón asiático, la reina mide de 25 a 35 milímetros; las obreras son más pequeñas.

Sus colores rojos y amarillos contrastan con el espectro más oscuro de la avispa asiática. Su colmena es menos voluminosa que la de Vespa velutina, siempre con una apertura hacia abajo (el orificio de entrada de la colmena de la avispa asiática está en el lateral de la colmena), y se encuentra en árboles viejos, debajo de un tejado, pero nunca en la cima de los árboles como en el caso de las asiáticas.

Avispon Europeo y Avispon Asiatico
Avispa asiática (Vespa velutina)y avispón europeo (Vespa crabro).

Estos insectos son muy parecidos y a simple vista en pleno vuelo, no resulta fácil distinguirlos. La mejor manera de hacerlo es encontrando el nido; el europeo hace una colmena como la de la avispa común (europea y asiática) y el avispón asiático construye una gran esfera de textura de barro, a veces entre 1 y 1,5 metros de diámetro, que la suele colocar a gran altura en la copa de un árbol.

El avispón europeo suele aprovechar en muchos casos las cavidades que se encuentran en árboles de avanzada edad, con la peculiaridad que necesitarán una entrada frontal y un acceso posterior, en forma de salida de emergencia.

Si bien el veneno de estas especies es muy potente, y su picadura muy dolorosa, ninguna de las especies son agresivas con el ser humano, a no ser, que se sientan atacadas, en cuyo caso se defenderán. Los avispones incursionan en la apicultura donde merman las poblaciones de abejas: 30 avispones pueden llegar a matar 30 mil abejas en cuestión de horas.

La avispa asiática, al igual que el avispón europeo y el asiático, puede inocular su veneno al ser humano. Según los datos recopilados en Europa, la avispa asiática no representa más peligro que su homólogo europeo; ambas prefieren la huida antes que el ataque.

Generalmente atacan en defensa del nido, como se ha mencionado; en un primer momento, si el nido es agitado o dañado, las avispas salen al exterior y se posan sobre él para observar qué sucede.

Avispa Asiatica
Avispa asiática. Vespa velutina nigrithorax.

Si el nido es nuevamente molestado, una o varias avispas combaten al intruso picándole rápidamente, incluso a través de la ropa, y retroceden posándose otra vez en el nido.

Su pauta es defender el nido a toda costa, hasta tal punto que si se aplica fuego en él, las avispas arriesgan su vida defendiéndolo y pueden llegar a morir.

Estas especies abandonan el nido con la llegada del invierno (la reina buscará un lugar para hibernar) y las nuevas colmenas se empezarán a construir en primavera, las antiguas serán abandonadas.

Debido a su potencial colonizador y constituir una amenaza grave para las especies autóctonas, los hábitats o los ecosistemas, esta especie ha sido incluida en el Catálogo Español de Especies Exóticas Invasoras, aprobado por Real Decreto 630/2013, de 2 de agosto.

Avispon Europeo (Vespa crabro)
Avispón Europeo (Vespa crabro).

NaturClimb aconseja no interferir o agredir las colmenas pues los avispones revelarán su agresividad con las personas que habiten próximas al nido. Algunos cazadores han disparado con acierto.

NaturClimb aconseja no dejar puntos de agua ni comida (carne, azúcar, frutas, etc.) accesibles para no atraerlas y esperar que pase el otoño, en cuyo caso si está interesado, procederemos a desmontar la colmena.

Esta labor se puede realizar en caso de estar habitada pero es extremadamente delicada. La colmena del avispón europeo se descompone al poco tiempo de ser desalojada pero se aconseja aislar con una malla metálica, por ejemplo, la cavidad. Los puntos de luz durante la noche las atraerán.

 

Soins des Arbres : La Chenille Processionnaire du Pin, la Guêpe et(ou) le Frelon
Vota Nuestra Web Gracias!